Pour vendre, il suffit d’actionner le bon levier chez votre prospect : la confiance. Pour la gagner, vous avez besoin d’utiliser les bons mots et de démontrer que vous êtes la solution qu’ils recherchent. Acheter, c’est faire confiance. Alors, comment inspirer la confiance avec pour seule arme les mots ? Nous vous dévoilons nos dix secrets de copywriter ! 

Je peux vous dire « Faites-moi confiance ! », allez-vous vraiment le faire ? 

Non.

La confiance ne s’impose pas, elle est le résultat d’une démonstration. 

Personne ne peut faire confiance sans preuve préalable. 

Vous utilisez votre site web pour vendre votre produit ou service ? 

Vous savez donc que votre visiteur a besoin de vous faire confiance pour prendre sa décision d’achat. 

Ils ne vous connaissent pas, ne vous ont jamais rencontré.

Vous pourriez être un arnaqueur, vendre un produit de piètre qualité, promettre un service que vous ne délivrerez jamais. 

Ici, vos mots et images vont jouer un rôle crucial. 

C’est eux qui vont assurer la persuasion et créer cette confiance nécessaire. 

Pour vous contacter ou cliquer sur « ajouter au panier », ils doivent d’abord être sûrs que vous êtes digne de confiance. 

Comment générer cela avec le copywriting ? 

Nous vous donnons les bonnes pratiques à suivre, éprouvées par nous, pour un copywriting qui inspire la confiance. 10 secrets d’initiés qui font leur petit effet !

 

1. Pensez à votre visiteur en premier 

Quand votre visiteur arrive sur votre site, ce qu’il veut savoir en premier c’est… ? 

Qui vous êtes ? 

Ce que vous faites ? 

Non. Pas tout de suite. 

Il veut savoir si, sur ce site, il y a quelque chose qui lui correspond. 

A LUI. 

Vous avez compris la première clé. 

Vous devez donc vous adresser à lui, penser tout votre contenu en fonction de votre cible, de ce qu’il peut tirer de votre produit ou service, et montrer à quel point il est adapté à lui. 

Parlez donc moins de vous et un peu plus de lui. 

Ne vous lancez pas des fleurs, ne rédigez pas des tartines sur votre savoir-faire, ne vous valorisez pas à outrance. 

Privilégiez l’usage du « vous » au lieu de « nous ». Tournez votre discours vers lui, pour bien lui faire comprendre que vous avez saisi ses besoins et que vous y répondez. 

Vous devez montrer ce que vous proposez, en quoi cela peut les aider et leur être utile, et ce qu’ils doivent faire pour l’obtenir. 

C’est tout le travail d’une navigation intelligente, avec des CTA bien placés, et un copywriting « altruiste ». 

2. Ne compliquez pas les choses 

Souvent, lorsque l’on rédige, le cheminement des pensées nous semble logique et nous faisons des phrases pleines de virgules. 

Votre visiteur, lui, n’est pas dans votre tête. Il ne comprend rien à la logique de vos propositions subordonnées relatives. 

Votre objectif, pour inspirer la confiance, est de sembler à la fois chaleureux et pro, convivial et expert, proche et performant. 

Vous devez vous connecter à votre visiteur. 

Lui montrer que vous avez une authentique envie de l’aider. 

Pour cela, il faut tout simplement parler comme lui.

Comme en VRAI. 

Vous voulez gagner son adhésion, pas un premier prix de littérature. 

Nous ne vous recommandons pas d’être trivial ou trop amical, ou encore intrusif. 

Nous vous recommandons de rédiger de manière simple, comme si vous parliez à quelqu’un, comme si vous échangiez lors d’une conversation. 

Être trop formel peut être une tentation lorsque l’on veut démontrer ses compétences. Cependant, cela « refroidit » votre visiteur. 

Pensez que vous êtes là pour tisser un lien, pour faire connaissance, pour gagner un « ami ». 

3. Faites parler les autres 

Votre visiteur ne va pas vous croire sur parole. 

En revanche, il sera peut être plus enclin à croire l’expérience de ceux qui sont comme eux et qui ont testé votre produit et service. 

Nous vous le disions déjà ici, les témoignages sont des outils efficaces pour apporter des preuves concrètes du bien-fondé de votre promesse. 

Donner la parole aux autres vous permet d’en dire tout autant en étant plus crédible. 

Références, recommandations, citations, études de cas clients, sont autant de contenus à inclure à votre arborescence de site web pour conduire votre visiteur à vous prendre au sérieux et à constater que votre expertise est bien incontournable.

4. Chiffrez votre expérience 

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi la plupart des entreprises, des marques incluent « depuis » ou « since » dans leurs signatures ? 

Car, l’expérience inspire la confiance. 

Si vous avez commencé hier, on sera un peu plus réticent à vous confier une mission. 

Donc, si vous avez une expérience à montrer, une date de lancement, énoncez-la clairement dans vos contenus. 

Votre parcours, votre histoire, doivent révéler que vous avez une certaine connaissance de votre métier. 

Soignez particulièrement cette partie pour que votre visiteur se sente entre de bonnes mains. 

5. Soyez concepteur autant que rédacteur 

Être concepteur-rédacteur n’est pas simplement noircir du papier. 

Il s’agit de penser un contenu dans son rendu final, avec une cohérence entre images et mots. 

Ceux-ci doivent se répondre, conférer la même information et aller dans le même sens. 

Le choix de vos visuels est crucial et participe de l’impression que vous donnez à vos visiteurs. 

Ne lésinez pas sur la qualité des images, le sens qu’elles supposent, imaginez des vidéos explicatives, didactiques ou qui montrent comment votre produit est fabriqué. 

On dit souvent « la preuve en images ». Pensez-y ! 

6. Accordez — beaucoup — de bénéfices 

Non pas du doute ! 

Mais bien l’inverse. 

Chaque contenu doit être pensé avec pour ligne directrice le bénéfice que vous apportez  à votre cible. 

L’erreur commune est de rédiger des descriptions produit très longues, qui énumèrent tous les avantages et les caractéristiques, les qualités de votre produit ou service, en oubliant le plus important. 

Votre visiteur. 

Celui-ci n’a pas envie de lire tout cela. 

Il veut comprendre, et vite, ce qu’il y gagne. 

En quoi cela répond à son besoin ?

Quelles sont les spécificités qui lui assurent qu’il fait le bon choix ? 

 

7. Faites-en une affaire personnelle

Avouez que dans la vie vous êtes plus susceptible de faire confiance à quelqu’un que vous connaissez et qui vous connait qu’à un parfait inconnu, n’est-ce pas ?

En ce qui concerne la création de vos contenus de site web, votre copywriting doit partir de ce postulat. 

Ce qui veut dire que vous devez vous adresser à votre visiteur comme un individu et non pas un vague groupe. 

Vous devez rédiger comme si vous vous adressiez personnellement à votre persona, en le connaissant sur les bouts des doigts.

L’effet que vous recherchez ? 

Que votre visiteur vous lise et se dise « c’est exactement pour moi ça ! ». 

Cela passe par une analyse fine de votre persona, et un copywriting qui s’appuie sur de l’émotionnel. 

8. Oubliez l’art abstrait 

Le copywriting c’est l’art de vendre avec les mots. 

Mais, pas un art abstrait. 

À chaque fois que vous êtes trop évasif, trop généraliste, vous perdez en crédibilité. 

Des affirmations vagues comme « Avec notre programme, vous allez perdre du poids » sont beaucoup moins efficaces que « -5 kilos en 3 mois avec notre programme » par exemple. 

Quantifiez, chiffrez, aidez votre visiteur à visualiser un résultat. 

Vous pouvez dire exactement la même chose avec un peu plus de précisions. 

Ne promettez pas la lune, juste ce que vous pouvez délivrer. 

9. L’épopée de l’espace 

Un super contenu mal présenté ne vous sert à rien. 

Votre visiteur n’a pas envie de fouiller, d’en avoir plein les yeux, en réalité. 

Structurez et présentez votre contenu de manière à ce qu’il soit agréable à lire. 

Draguez votre visiteur avec les apparences, qui ne sont cependant pas trompeuses, ici. 

Faites des énumérations, pensez à ponctuer vos contenus d’espaces, aérez vos paragraphes, agrémentez d’images. 

Les contenus déployés sous forme de listes, de petits paragraphes, rebutent moins votre lecteur qu’un bloc illisible d’un coup d’œil. 

Il sait ici d’emblée ce qui lui est dit en survolant car vous l’influencez par un déploiement visuel pertinent de vos contenus. 

Mettez des mots importants en exergue pour attraper son œil et qu’il puisse saisir le sens rapidement. 

Dictez l’ordre de lecture, en somme, et ce qu’il ne faut surtout pas manquer. 

10. Soyez authentique 

Vous ne faites pas de la réclame, vous ne baratinez pas et vous n’êtes pas un showman. 

Ce qui veut dire que vos contenus ne doivent absolument pas paraître pompeux, prétentieux, chanter vos louanges et exagérer. 

Évitez-les superlatifs, les tournures de phrases qui donnent l’impression que vous promettez des merveilles. 

Clarifiez vos engagements, soyez impactant sans en faire trop. 

Vous n’avez pas besoin d’en dire trop pour vendre. 

Vous avez besoin de dire ce qu’il faut. 

Et, de le prouver, comme nous vous l’avons expliqué plus haut. 

Avec ces dix astuces et principes de base pour rédiger des contenus qui inspirent la confiance sur votre site web, vous devriez pouvoir commencer à élaborer des textes qui persuadent votre visiteur. 

Mais, si vous voulez du copywriting qui comprend vos attentes et celles de votre cible, n’hésitez pas à nous contacter !