fbpx

Il existe une nuance entre raconter une histoire, et raconter des histoires. Vous ne la voyez pas? Raconter l’histoire de votre marque à vos prospects est une manière, en usant de l’affect, de preuves liées à votre parcours, de le conquérir. Baratiner vos prospects? Hors de question. La base d’un bon storytelling : authenticité. On fait le point. 

Zapper votre page “à propos” serait une erreur. Car c’est là où vous déclinez votre identité à vos prospects, où vous pouvez exposer vos points forts, votre expérience, votre expertise acquise à travers votre histoire personnelle et votre parcours pro. La bâcler, ne pas prendre le temps de la structurer ou encore préférer inventer un background est une tentation qui peut coûter cher. 

Vos prospects veulent savoir à qui ils achètent, et pourquoi. 

C’est le moment de mettre en lumière votre personnalité, vos compétences, et de partager des anecdotes qui permettront à votre cible de ressentir une connivence. Être froid, distant, laconique n’est pas très attractif, dans la vie comme sur le web.

Bien sûr, pas question d’en faire des tonnes, votre page “à propos” n’est pas votre séance chez le psy. 

En revanche, mettre en exergue la raison d’être de votre entreprise, ce qui vous a conduit à mûrir votre projet, service ou produit, c’est ce que l’on veut savoir. 

Comment avez-vous construit votre entreprise? 

Pourquoi? 

À quel besoin du marché répond-elle? 

Quelle opportunité avez-vous saisie?

Quelles difficultés avez-vous rencontrées? 

Autant de questions qui construisent cette narration, qui offre à votre prospect un point de vue rafraîchissant sur ce que vous cherchez à lui vendre. 

Encore plus si vous êtes une petite ou moyenne entreprise : la dimension humaine, la connexion avec celui qui leade, le fondateur est important. Le prospect deviendra client par adhésion “ ce mec a une histoire de dingue!”, se dira-t-il en lisant votre bio. 

Elle n’est ni superflue ni intime. Et encore une fois, jamais mensongère. 

Votre discours doit être percutant, surprenant, et fermement véridique. 

Pas convaincu? 

Les grands groupes ont de plus en plus recours à des discours humanisant, pour minimiser leur aspect tentaculaire, global et impersonnel en cherchant à souligner le fait qu’ils créent du sens ou de l’impact, ou en écrivant leurs histoires en mettant cette fois en avant leur genèse. 

Pourquoi? Parce que cela marche. 

Car, aujourd’hui, dans un monde qui change, un monde qui vomit la surconsommation, on a envie de se connecter à ce que l’on consomme, se sentir aligné avec les valeurs que la marque revendique, avec une histoire. 

Vous voulez raconter la vôtre ?