Chez Caméléon des Mots, on le martèle, les mots font vendre. En les choisissant et en pesant toute leur force.  La définition du copywriting, vous pouvez la lire partout « l’art de vendre avec les mots ». 

Un art ? Quelle horreur, il faut du talent ! 

On va vous démystifier l’affaire en vous disant que non, ce n’est pas une histoire de don, mais un équilibre entre une maîtrise de techniques et une certaine passion pour les mots. 

Il faut les aimer pour leur faire servir un objectif. 

Quelles sont ces techniques pour être sûr de rédiger des contenus qui impactent ? 

Vous voulez persuader votre lecteur de passer à l’action, mais comment ? 

Que vous soyez rédacteur ou un entrepreneur qui ne comprend pas pourquoi ses contenus ne marchent pas, ne sont pas lus, ou ne font pas vendre, appliquez nos petits secrets, et vous devriez en percevoir les bénéfices très vite. 

Nos techniques pour un copywriting qui marche

• Connaître votre lecteur 

Sa cible en langage marketing. Vous devez absolument savoir à qui vous vous adressez pour savoir comment lui parler. La base, me direz-vous. Cela nécessite quelques données importantes, comme ses valeurs, ses désirs, ses freins, ses passions. Est-il célibataire ? Quel est son revenu ? Où vit-il ? Plus vous en savez mieux vous saurez adapter votre contenu et donc faire mouche. 

Un contenu cible est un contenu qui permet au lecteur de s’identifier, et donc d’avoir l’impression que c’est fait pour lui ! Bingo ! 

• Savoir titrer 

Vous savez les journalistes passent des heures à apprendre à faire des titres qui accrochent. La Une d’un journal c’est le point d’entrée, le tournant décisif. Certains se spécialisent dans l’editing de titres ! En ligne c’est pareil. Un titre c’est la porte. Il est bateau, sans intérêt, votre contenu peut être passionnant c’est trop tard. Un titre c’est connaître votre cible assez bien pour l’accrocher d’emblée avec un bénéfice qu’il recherche. 

• La question est dans la réponse 

Vous savez ce qui freine votre cible ? Trouvez la solution et énoncez-la. Notamment pour des achats qui nécessitent un investissement, impliquez directement la possibilité d’une réduction, d’une garantie, d’un paiement en plusieurs fois. Identifiez ce qui peut empêcher votre cible d’acheter votre produit et service et insérez la solution dans votre contenu. 

• Vendez ce que vous pouvez vraiment faire 

Le marketing authentique on vous dit. Vous connaissez votre cible et ses besoins. Bien. Votre produit ou service y répond ? Mettez en exergue la solution que vous apportez. Mais soyez sûr d’apporter les preuves de votre promesse. 

• Une cible, un ton 

Une fois que vous savez à qui vous parlez, utilisez le ton consacré. On ne s’adresse pas de la même manière à jeune diplômé qu’à un senior, les leviers ne sont pas les mêmes et les éléments de langage diffèrent. Sachez être percutants, quel que soit votre registre. 

• Une idée à la fois 

Un contenu ne développe qu’une idée et ne formule qu’un message. Que ce soit une newsletter, un article de blog, une page de vente, vous n’avez qu’une chose à dire. 

• Qu’est-ce que j’apporte ? 

C’est ce qui doit guider vos contenus, de l’accroche au titre. Vos visiteurs s’arrêtent s’ils voient quelque chose qui peut combler un besoin et dont les bénéfices sont clairement soulignés. Vous pouvez leur apprendre l’anglais en 2 heures ? Dites-le clairement. Vous êtes capable de faire des sites web en 3 jours ? Exprimez-le. 

• Dites l’essentiel, vite 

Ne noyez pas le poisson. Le scroll n’est pas infini, donc annoncez la couleur, l’essentiel de votre propos en début de texte, avant d’en développer les détails. 

Voici quelques techniques pour améliorer vos contenus, et produire des textes qui marquent, attirent, et agissent sur vos lecteurs. En somme, utiliser le copywriting pour mieux vendre vos produits et vos services.

Nous en avons d’autres, et vous ? 

Si vous souhaitez en discuter : https://calendly.com/cameleondesmots/appel