fbpx
APPRENDRE LE COPYWRITING : HISTOIRE D’UN PARCOURS

Apprendre le copywriting : histoire d’un parcours

Coordinatrice de Relations Presse, rédactrice, journaliste, créatrice de contenus éditoriaux, conceptrice-rédactrice en agence de pub, rédactrice web, et maintenant copywriter et storyteller, tous les métiers abordés concernent certes l’écriture. Alors, comment passer des uns aux autres ? Je vous raconte mon histoire et comment j’ai pu apprendre le copywriting. Et, comment vous pouvez faire de même ! 

Lorsqu’on me demande ce que je fais, et que je réponds maintenant « copywriter », les gens font une moue dubitative sans vraiment savoir en quoi consiste mon métier. 

Issu du webmarketing, digne héritier de la conception-rédaction publicitaire, le copywriting c’est l’art de vendre grâce au pouvoir des mots. Si je dis cela, on me prend pour une baratineuse. Sauf que c’est exactement l’opposé. 

Chaque contenu produit ne raconte pas d’histoires, mais s’appuie sur des preuves qui soutiennent chaque promesse. Chaque mot est pesé, pour incarner un sens précis. Alors, comment je suis passée d’une formation en école de publicité en spécialité conception-rédaction au copywriting en passant par le journalisme, la rédaction web, la création de contenus éditoriaux, le branding, la rédaction de communiqués de presse et même les RP ? 

Vous voulez  apprendre le copywriting ? Mon histoire est peut-être la vôtre ! 

 Pourquoi devenir copywriter ?

Le copywriting est aujourd’hui un métier recherché, au regard de la transition numérique des business. Cependant, non, le copywriting n’est pas que rédiger des pages de ventes ! 

Si un bon copywriting peut booster les performances d’une entreprise, il ne le fera que si tous les contenus mis en place dans un tunnel de vente pertinent, et une stratégie de communication ciblée et personnalisée, instaurent de la confiance, lèvent les freins, révèlent un besoin et connectent l’entreprise à son audience. 

Les bonnes actions en copywriting portent leurs fruits. C’est pourquoi les entreprises sont en quête de ces producteurs de contenus d’un nouveau genre, qui allient qualités rédactionnelles et bagage marketing, pour des textes puissants et performants. 

Un métier prisé, rémunérateur, mais également très technique, créatif et passionnant. 

 De rédactrice à copywriter

Mon parcours de copywriter n’est pas classique. J’ai découvert ce métier à travers une opportunité. 

Formée en communication des entreprises, spécialisée en conception-rédaction, je commence par un job en agence de publicité de la capitale. Les copy strat, les briefs, les signatures, les accroches, je connais. En revanche, les horaires de bureaux, les pauses cigarette, courir après le bus, et le sempiternel quotidien m’ennuient profondément. 

Je commence à travailler assez jeune en freelance, en élargissant mes compétences seule. Une agence me propose de rédiger des posts de blog d’une héroïne d’un livre dans le cadre de leur campagne de lancement. Je ne connais pas grand-chose aux spécificités de la rédaction web, je m’intéresse au SEO. 

La demande s’accentue, et je produis de plus en plus d’articles pour différentes entreprises qui souhaitent accroître leur visibilité et se différencier avec du contenu.

Je n’ai pas suivi de formation, j’ai en revanche lu énormément et compilé toutes les bonnes pratiques sur un fichier que je me suis créé pour respecter les guidelines de la rédaction web. C’est en forgeant que l’on devient forgeron ! 

En marge, je rédige aussi beaucoup d’articles pour des magazines lifestyle, papier, et pour leurs plateformes web. Je deviens rédactrice en chef d’un webzine, et rédactrice en chef des trois magazines licences d’un des plus grands groupes de presse mode et luxe mondiaux. 

La transition numérique bouleverse la presse, et certains ne comprennent pas les spécificités de la rédaction web journalistique. Manier à la fois le référencement et l’information, c’est technique et exigeant. On ne présente pas un article sur le web comme sur un magazine, les titres ne sont plus seulement accrocheurs, ils doivent aussi répondre à un objectif de génération de trafic. 

Je délaisse le journalisme pour me concentrer sur la production de contenus. De dossiers de presse à des contenus de sites web, je suis polyvalente. Mais, pas encore copywriter ! 

De mon expérience de journaliste, je conserve toute l’approche de préparation de mes contenus, notamment lorsque j’interroge mon client en fusionnant stratégie de communication, pour comprendre à quoi doivent servir les contenus produits, le message à transmettre et le journalisme dans mon interview préparatoire qui me permet de saisir  sa différence et  son histoire. 

À ce stade, je suis rédactrice web et productrice de contenus éditoriaux. 

Je fais même de la communication RH et rédige des campagnes de communication internes, des rapports annuels. 

C’est là qu’arrive le copywriting

 Comment Caméléon des Mots m’a formé au copywriting 

La conception-rédaction, je connais. La rédaction web aussi. Les stratégies de brand content, aussi. Tous ces outils m’ont permis d’aborder le copywriting avec beaucoup plus de facilité, notamment tout le lexique marketing indissociable du copywriting. 

Le copywriting est une branche de la rédaction web qui implique une analyse stratégique purement marketing. On écrit avec un objectif en appliquant des techniques précises, comme AIDA ou autres stratagèmes. L’angle de compréhension de la cible, le benchmark, un SWOT classique du client, sont indispensables. 

Si vous souhaitez vous former en copywriting, la première chose à faire est certainement de vous familiariser avec les termes marketing et d’en comprendre le sens. En copywriting on parle de prospect, de lead, de client, de taux de conversion, de CTA, d’objectifs de communication, de freins, de tunnel de vente, d’avatar client… Tout cela conduit votre démarche rédactionnelle au quotidien. 

Je n’ai cependant pas suivi de formation propre au copywriting. Avec mon bagage de conception-rédaction publicitaire, l’aspect marketing et l’impératif d’influencer par les mots étaient déjà intériorisés. 

En rejoignant Caméléon des Mots, je me suis en revanche formée à toutes les spécificités de ce métier. Les différents supports traités en copywriting, les structures des contenus, la façon d’écrire plus concise, plus impactante, l’importance des objets dans une campagne e-mailing, le déroulement d’une séquence d’emailing, etc. 

Formée grâce à l’expérience de l’agence qui, en me confiant des contenus, guidait par ses conseils et ses révisions, ses guidelines et contenus supports, mon processus de rédaction. 

J’ai donc appris à dire plus en moins de mots, à faire des phrases percutantes, à me concentrer sur les besoins de l’avatar client pour créer des contenus personnalisés qui agiront sur la psychologie de mon lecteur

Je me suis donc exercée en pratiquant les différentes techniques rédactionnelles découvertes au fil des missions et en compilant à chaque fois des savoirs clés sur un fichier pour garder une trace de chaque apprentissage. 

 Comment vous pouvez vous former au copywriting ?

Les bonnes pratiques du copywriting, les dessous du storytelling, les prérequis de contenus performants incarnent l’expertise d’un bon copywriter. Comme je vous le disais plus haut, il y en a encore peu sur le marché.

Si vous voulez apprendre le copywriting, si pratiquer est important, vous ne pourrez pas le faire sans un fil conducteur et une compréhension des notions à connaître et à maîtriser. 

Le storytelling, partie intégrante de certains supports copywrités, me fait personnellement beaucoup penser à l’écriture journalistique, notamment lorsque je devais rédiger de gros papiers esquissant le portrait d’une personnalité ou racontant la saga d’une marque. Mais, raconter des histoires lorsque l’on n’a jamais fait de journalisme peut paraître particulièrement impressionnant. 

Comment dénouer les faits marquants des détails, comment transformer un échec en apprentissage, comment saisir les traits d’une personnalité au détour d’une question, comment interroger son client pour avoir à disposition toute la matière nécessaire pour rédiger un contenu vraiment intéressant ? 

Parce que je me suis posé toutes  ces questions, et que l’expérience pratique m’a  fourni des réponses, autant en copywriting qu’en storytelling, nous — l’équipe de l’agence — avons pensé que pour apprendre le copywriting un guide exhaustif et pragmatique pourrait vraiment vous servir ! 

Que vous souhaitiez vous former en ligne et enrichir votre formation avec un support pérenne comme un référent à consulter au fur et à mesure que vous ébauchez chacun de vos contenus, ou que vous vouliez vous plonger dans ce métier d’avenir en en comprenant les mécanismes et les procédés, nous avons conçu un manuel de coaching en copywriting structuré et axé sur la pratique

Prêt à devenir copywriter ? 

Rejoignez notre Académie du Copywriting et apprenez toutes les techniques de ce métier prisé
par les entreprises !

Vous voulez déjà nous quitter ?

Attendez... Téléchargez votre guide offert !

 

 

Découvrez comment et pourquoi le storytelling va marquer les esprits, captiver votre audience, générer des leads et des clients.

 

Merci pour votre inscription !

Share This